Galathée

Japon

Réalisation 1977

Habitat-laboratoire sous-marin semi-mobile
Coque oblongue en acier, dôme de méthacrylate, ballasts de néoprène, lests mobiles.

Mise à l'eau le 4 août 1977, cette base de vie sous-marine est la première réalisation de maison subaquatique de Jacques Rougerie. Cet habitat-laboratoire semi-mobile, de 56 tonnes, est prévu pour accueillir des programmes de recherches scientifiques et techniques. Le lest variable permettant un ancrage en suspension à différentes profondeurs (de 9 à 60 mètres de fond), sans impact sur l’écosystème marin, et sa mise en oeuvre facile en constituent les grandes innovations. La forme oblongue de sa coque en acier de 7 mètres de long est percée de larges dômes en méthacrylate de 2,2 mètres de diamètre, véritables balcons ouverts sur le monde sous-marin. L’ensemble pouvant accueillir de 4 à 5 personnes pendant un à trois mois est stabilisé par un système de ballasts souples en tissu Néoprène. Pour la première fois, un habitat de ce type propose un design et un aménagement intérieurs qui s’adaptent spécifiquement à la vie subaquatique.